Je suis persuadée que si tu as commencé une activité en ligne depuis quelques temps, obtenir le rizq dans ton business est une des choses les plus importantes pour toi.

Normal j’ai envie de dire.

Après tous les efforts que tu as fournis pour créer ton site, mettre en place ta stratégie, et tout le tralala, tu ne veux pas autre chose que la réussite.

D’ailleurs, tu es vraiment sûr que tu vas réussir…

Ah bon ? Tu es vraiment sûr mon frère, ma sœur ?

« Mais oui, t’inquiète Mylène. Tout est carré, de A à Z. J’ai planifié mon plan comme il faut, le design de mon site est au top, tout est en place. D’ici le mois prochain incha’Allah, je pense que j’aurai déjà gagné au moins 2000€. »

Hummm d’accord…

Et bam. Un mois plus tard, c’est le GROS coup dur. Rien ne s’est passé comme prévu. Plantage total.

Obtenir le rizq dans ton business semble déjà compromis pour toi. En un mois, tu n’as finalement pas gagné 2000€, non.

Toi qui pensais qu’en un petit claquement de doigts, tu allais déjà pouvoir te payer des vacances au Maroc dans une villa avec piscine, avec tes premiers 2000€.

Eh bien, non, tu t’es bien planté. Tes 2000€, ils ne sont jamais arrivés. En un mois, tu n’as réussis à faire que 5 misérables petites ventes, pour à peine 100€ de chiffre d’affaires.

La réalité est bien là.

Tu n’en reviens pas. Tu restes bouche bée. La tristesse commence à te gagner, et tu as l’impression d’avoir loupé quelque chose.

Et c’est là que commencent ces incessantes et éternelles questions… « Pourquoi ça ne marche pas ? Pourquoi je n’ai rien gagné ce mois ? Pourtant mon site est au top… Pourquoi je n’y arrive pas ? Pourquoi le frère foulan il a réussi et pas moi ? Pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? »

Blablabla…

Et le refrain continue encore et encore dans ta tête.

C’est vrai ou pas ?

OK.

Pose-toi juste un instant avec moi maintenant, car j’ai quelque chose à te dire.

Et si finalement, tu n’avais pas fait les choses comme il faut ? Et si finalement, tu n’avais pas les choses dans le bon ordre ? Que me dirais-tu ?

« Euh… Mylène, va falloir que tu m’expliques, parce que là je ne vois pas du tout où tu veux en venir… ».

No stress. No panic. T’inquièteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

Hey, si tu me lis, c’est bien qu’il y a une raison, non ?

Bah oui, forcément le titre t’a intrigué, donc maintenant tu aimerais vraiment connaître ces 3 moyens qui vont t’aider à remonter la pente incha’Allah.

D’ailleurs, je tiens à te dire que ce sont 3 moyens que j’ai moi-même pu expérimenter, alors saches que c’est du vécu l’ami.

POURQUOI tu as du mal à obtenir le rizq dans ton business ? C’est parti, je vais t’éclaircir un peu en 3 points !

;;;

1. La dou’a qui vaut de l’or

 

Si tu n’y arrives pas dans ton commerce ou ton blog en ligne, c’est peut-être parce que tu ne demandes pas à Allah de t’aider.

Lui as-tu déjà demandé de te faciliter dans tes affaires, ne serait-ce qu’une seule fois ? Si tel n’est pas le cas, commence dès aujourd’hui, lors de ta prochaine prière incha’Allah. C’est très important, et cela va t’aider.

Les dou’as, c’est donc très important.

Mais ici, j’aimerais te faire d’une dou’a particulière. Elle va t’aider à obtenir le rizq dans ton business, avec la permission d’Allah.

Salah Al Moghamssi, tu connais ? Il s’agit d’un grand cheikh qui donne des cours dans la mosquée de Médine, rien que ça…

Il est assez connu sur le net, et il a une science énorme du Coran. Il fait d’ailleurs des cours de tafsir, entre autres. Donc le Coran, c’est son truc.

Tu sais, Salah Al Moghamssi, c’est un peu ce genre de cheikh ultra sensible, qui, en citant juste « Allah est Miséricordieux » est capable de se mettre à pleurer. Autant te dire qu’entre nous et les savants, il y a vraiment une marge énorme… No comment…

Bref, ce cheikh a été éprouvé par plusieurs choses dans sa vie soubhanAllah. Et puis, c’est bien connu de toute façon. Plus ta foi est forte, plus les épreuves sont difficiles.

Parmi ses épreuves, il n’arrivait pas à avoir d’enfants avec son épouse… Quelle épreuve, soubhanAllah ! Qu’Allah nous accorde à tous des enfants.

Après avoir fait quelques recherches dans le Coran, il a remarqué que le nombre 40 était souvent cité, et que c’était un nombre béni. La sounna parle également du nombre 40.

Avec cela, il a également pensé à un verset où Allah dit dans la sourate At-Tawbah, v.59 :

« حَسْبُنَا اللَّهُ سَيُؤْتِينَا اللَّهُ مِن فَضْلِهِ وَرَسُولُهُ إِنَّا إِلَى اللَّهِ رَاغِبُونَ  »

Ce qui signifie : « Allah nous suffit. Bientôt Allah nous accordera Sa faveur de même que Son messager ! C’est en Allah que nous mettons tous nos espoirs ».

Avec son grand savoir et sa science, il a donc fait un « ijtihad » (un effort d’interprétation que SEULS les savants peuvent faire) pour associer le nombre 40 avec cette dou’a.

Il a donc testé cette dou’a dans sa prière, 40 fois pendant le soujoud :

« حَسْبُنَا اللَّهُ سَيُؤْتِينَا اللَّهُ مِن فَضْلِهِ إِنَّا إِلَى اللَّهِ رَاغِبُونَ » : « Allah nous suffit. Bientôt Allah nous accordera Sa faveur. C’est en Allah que nous mettons tous nos espoirs ».

Et quelques temps plus tard…. Devine quoi ?

Sa femme est tombée enceinte ! Et maintenant, il a plusieurs enfants, al hamdoulillah. Il a appris cette dou’a à plusieurs personnes, et certains d’entre eux lui ont témoigné que cela marchait aussi sur eux.

Et je peux te le dire, cette dou’a a marché aussi pour moi incha’Allah !

Parce que cette dou’a est une demande de rizq de manière générale. Le cheikh, il l’a utilisé parce qu’il voulait des enfants, et c’est une forme de rizq. Mais le rizq, c’est beauuuuuuuuucoup de choses !

Et cela peut être notamment de l’argent que tu gagnes, grâce à ton business.

Donc si tu veux obtenir le rizq dans ton business, essaye déjà cette dou’a, et incha’Allah cela t’aidera.

Bien évidemment, c’est pas en un claquement de doigts encore une fois que tu vas obtenir ce rizq. Il faudra que tu sois patient. Mais ça peut aller vite pour certains, et moins rapidement pour d’autres.

C’est Allah qui décide.

Et ne dit jamais que cette dou’a « ne marche pas ». Si tu demandes constamment et sincèrement à Allah le rizq avec cette dou’a, et que tu vois que rien ne change, c’est peut-être que tout simplement, ce métier n’est pas fait pour toi.

Normalement, avant de te lancer, tu aurais déjà du faire la prière de consultation. Si tel n’est pas le cas, je t’invite à la faire dès que tu pourras incha’Allah. Le fait de consulter Allah te fixera clairement.

Si tu vois que malgré tes prières de consultation et tes dou’as pour la demande de rizq rien ne bouge, et que vraiment TOUT coince pour toi, c’est sûrement qu’il y a une raison. Et c’est certainement parce qu’Allah sait que ce que tu fais n’est pas bon pour toi, et que faire autre chose serait meilleur pour toi.

Wa Allahou a3lam.

:::

2. L’aide envers les autres

 

Pour obtenir le rizq dans ton business, le travail n’est pas terminé. Les dou’as marchent, sans aucun doute.

Mais il ne faut pas te reposer sur tes lauriers, et te dire « ça y est, j’ai fait des dou’as, maintenant je peux attendre ».

What ?

Non, ça ne se passe pas comme ça. Déjà, quand tu fais des dou’as, il faut quand même passer à l’action, et chercher par toi-même des clients. Pour les trouver, tu as plein de manières de faire : jeux, concours, cadeaux à gagner, promotions etc.

Car si tu te reposes sur tes lauriers, ça serait un peu comme faire ce que font certaines personnes qui n’ont rien compris, et qui par exemple veulent trouver un travail : « Bah moi de toute façon, je fais tawakkul 3la Allah, et ça suffit ». Et elles attendent qu’un travail descende du ciel, sans même faire de recherches, ou s’inscrire à Pôle Emploi.

Euh… Ok… Il y a comme un problème là, non ?

C’est pas comme ça, que ça se passe mon ami.

Il faut donc faire des dou’as, PLUS les causes pour y arriver. C’est très important.

Enfin bref, ça, c’était une petite parenthèse.

Ce que je voulais te dire dans ce deuxième point, c’est que si tu veux obtenir le rizq dans ton business, il va falloir que tu fasses de bonnes actions.

Et cela passe notamment par le fait d’aider les autres.

Et tu vas peut-être me dire : « Mais pourquoi aider les autres, en particulier ? Il y a d’autres bonnes actions à faire que ça, pour réussir dans mon business, non ? »

Ma réponse : Si tu aides les autres, saches que tu seras aidé en retour.

J’ai horreur de certaines personnes qui te balancent leurs pubs dans 500 groupes sans même passer le salam. Et dès que tu leur demande de te faire un coup de pub ou autre chose pour t’aider… comment dire… C’est le gros vent quoi !

Sérieusement, c’est quoi cette attitude ? Enfin, je sais pas, on est musulmans ou pas ? L’entraide, ça fait partie de la religion ou pas ?

Apparemment, pas pour certains qui sont vraiment du genre « chacun pour soi ».

OK. T’as vraiment rien compris mon pote !

Le système du « chacun pour soi », en islam, ça n’existe pas. Et je trouve qu’il n’est vraiment pas normal de ne pas aider nos frères et sœurs quand ils le demandent.

Parce que toi, en tant que commerçant, tu as envie qu’on t’aide n’est-ce pas ? Quand tu vois que quelqu’un partage ta page de vente, ou aimes ta page, ou te recommandes etc., tu es content pas vrai ?

Alors pourquoi, tu ne le fais pas aux autres, toi aussi ?

Personnellement, je n’arrive pas à comprendre.

De plus en plus de frères et sœurs se lancent sur internet, et veulent gagner leur vie de cette manière. Alors, si on veut créer une économie musulmane forte, il va falloir se bouger !

Et cela passe absolument par l’entraide entre commerçants.

Et il faut arrêter de se dire que de toute façon, je n’ai pas d’argent, donc je ne peux aider personne. Sauf qu’aider quelqu’un, ne veut pas forcément dire lui donner de l’argent.

L’entraide entre commerçants musulmans peut se faire par plein de manières différentes. Oui, tu peux aider ton frère ou ta sœur avec des tas de choses :

  • offrir un produit de temps en temps
  • faire des promos privées pour ceux dans le besoin
  • faire gratuitement de la pub pour certains
  • prendre du temps pour répondre aux questions de certains
  • prendre du temps pour aider sincèrement quelqu’un qui cherche des conseils
  • faire un échange de prestations (troc) avec certains qui sont bloqués financièrement
  • recommander le commerce de certains à d’autres
  • partager les articles des blogs musulmans pour les aider à avoir plus de trafic sur leur site
  • mettre un petit j’aime sur des publications d’autres commerçants que tu aimes, pour les encourager
  • aimer la page ou le groupe des commerçants qui te le demandent (même si tu n’es pas intéressé, ça va les aider à gagner en visibilité)
  • et plein d’autres choses encore

:::

Finalement, tout cela n’est pas difficile. Et ne me dit pas que c’est une perte de temps, ou que tu n’as pas le temps.

Parce que si tu penses comme ça, comment Allah pourrait t’aider à obtenir le rizq dans ton business ?

Allah n’aime pas les gens égoïstes, alors ne le soit pas !

C’est juste pas possible de voir que tu gagnes toi de l’argent, sans prendre de temps pour aider les autres. Non, ce n’est pas possible.

Je sais, je suis peut-être dure. Mais il faut que tu en prennes conscience.

Fait ce qui est à ta portée, même s’il ne s’agit que de partager la page d’un commerçant (3 secondes de ton temps), une fois par semaine. Mais ne reste pas passif, sans rien faire. L’important c’est d’aider tout court. Même peu.

::

3. Facebook pour mieux se faire connaître

 

Si tu as compris les deux points ci-dessus, alors saches que tu as déjà compris beaucoup de choses.

Et pour ce dernier point, on va brièvement parler d’une action concrète à mettre en place, pour obtenir le rizq dans ton business.

Quand je dis « concrète », j’entends par là une action qui est directement liée et totalement attachée à ton business.

Car pour les points 1 et 2 (faire la dou’a du rizq et aider les autres), ce sont des actions externes qui te permettront de réussir incha’Allah, et qui sont essentielles.

Mais là, je voudrais te parler d’un point « interne » à ton business, si je puis dire ainsi. Un truc qui va te permettre, avec l’aide d’Allah, de développer ton commerce.

Facebook.

Ça tient en un mot, mais c’est un outil surpuissant. Pourquoi ? J’ai moi-même testé Facebook pour mon business, à un moment où ça n’allait pas trop.

Et le résultat a juste été hallucinant :

  • de nouvelles personnes qui me contactent
  • des personnes intéressées par mes prestations
  • des personnes qui demandent des conseils
  • etc.

En somme, de VRAIS échanges, avec BEAUCOUP de gens.

Et si tu souhaites avoir une vraie feuille de route pour faire connaître ton business par la cause de Facebook, je te conseille de lire mon article spécialement dédié à ce sujet.

Je l’avait écrit au mois d’août, et il est vraiment très détaillé, donc inutile de tout re-déballer ici ^^

Mais je pense que tu apprendras pas mal de choses, incha’Allah.

;;

4. Pour terminer

 

Donc pour récapituler, si tu veux obtenir le rizq dans ton business, faisons le point :

  1. Faire la dou’a du rizq
  2. Aider les autres
  3. Utiliser Facebook

 

Quand on y pense, ce n’est pas très difficile à faire.

Certes, il existe d’autres méthodes pour réussir, mais si tu réunis ces 3 là à la fois, c’est un vrai cocktail explosif, alors à toi de jouer !

FacebookTwitterShare to Stumble UponMore...