Étude de cas : Comment Facebook est devenu un tremplin pour mon business (et les conseils pour y parvenir)

kkk

Tu sais mon frère, ma sœur, un article peut parfois ne pas suffire à te convaincre. Parce qu’il ne s’agit pas de donner des informations pertinentes. Non.

Écrire un article, c’est bien plus que cela.

C’est raconter ta propre histoire. Faire passer des émotions. Comprendre ton lecteur. Il est donc possible que tu aies déjà lu des tas de choses concernant Facebook et les stratégies à adopter pour ton business. Mais cela t’as profondément ennuyé et je te comprends.

Pourquoi ? Parce que le ton employé était formel, et que des informations étaient données certes, mais sans vie, sans approche personnelle, sans relation humaine.

C’était F.A.D.E.

Point barre.

Ce que je vais te montrer ici, c’est justement tout l’inverse. Je vais te raconter mon histoire, et te montrer comment Facebook est devenu un tremplin pour ma petite boîte de rédaction web.

Bien évidemment, des conseils te seront donnés au fur et à mesure de cet article. Tu pourrais ainsi les appliquer sur ta propre entreprise, et constater avec l’aide d’Allah les résultats.

Commençons par le commencement

Ce qui est dingue, c’est que parfois, on n’imagine pas à quel point un petit plus peut changer le cours des choses. Et c’est ce qui s’est passé pour moi.

Actuellement en pleine préparation d’une formation pour apprendre à bloguer (sortie prévue pour septembre), je faisais quelques recherches sur internet.

Et puis là, je tombe sur un article qui parle de Facebook et qui m’intéresse pour ma future formation. Sauf qu’en fait, je ne savais même pas qu’à ce moment là, cet article allait être utile pour moi en premier !

Merci Monsieur X pour votre article, vous m’avez sauvé la vie… ^^

Les conseils que la personne a donné ont donc été le point de départ de ma « nouvelle aventure sur Facebook ».

Pas très longtemps après l’avoir lu (quelques heures, ou quelques jours je ne sais plus), je décide donc de faire quelque chose que je n’avais jamais fait depuis le début du lancement de mon entreprise.

Créer un profil Facebook professionnel.

Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt, saperlipopette ?

Bah en fait, je n’y voyais pas d’intérêt. J’avais un compte Facebook perso (que j’ai toujours d’ailleurs), ainsi qu’une page pour ma société. Et je pensais qu’avoir une page était suffisant pour échanger avec ses clients, et prospects.

Sauf qu’en fait, ce n’est pas forcément le cas… c’est ce que j’ai constaté après environ 8 mois.

Des résultats assez alarmants

Bon, il est vrai que j’étais peu active sur ma page et que je ne faisais pas grand chose pour y remédier.

Je ne publiais pas souvent, et de manière désorganisée.

Bon côté organisation, c’est toujours pas ça… ^^

On peut dire que j’ai cette fâcheuse tendance à vouloir procrastiner sur certaines choses, et je sais, ce n’est pas bien. Mais que veux-tu, l’homme est ainsi fait, et quand il n’aime pas faire quelque chose, il se dit souvent : « c’est pas grave, je le ferai demain ! ».

Mon œil, oui !

Enfin bref, revenons à nos moutons.

Les résultats n’étaient juste pas bons du tout.

Ça, ce sont les statistiques de RTW :

 statistiques-page-facebook-rtw

Depuis le mois de novembre (création de la page), jusqu’à mi-juillet environ (avant le début du fameux tremplin), RTW n’avait comptabilisé qu’un peu plus de 130 « j’aime ».

Minable.

Si on fait une proportion, cela signifie que chaque mois, seulement 17 nouvelles personnes s’abonnaient. Je pense qu’il n’y a pas besoin de commenter ce chiffre désastreux.

Et puis, il y a cette autre courbe aussi qui est vraiment pas mal, regarde :

statistiques-jaime-page-facebook-rtw

Waouh, la vache ! J’ai eu un pic de 7 personnes qui ont aimé ma page le 5 janvier.

Youpi ! C’est énorme !

C’est ironique bien sûr. Et encore, c’est peut-être parce que j’avais fait de la pub sponsorisée à ce moment là…

Après la création de mon compte

Bref. J’ai créé mon compte Facebook.

Et puis pour paraître crédible dès le départ, j’ai fait ce que j’ai pu, comme il faut. J’ai choisi de mettre « Mylène de Rtw », ce qui est beaucoup plus pro qu’un truc du genre « Mylène CherchePasJsuisUneBatata ».

Parce que là, je m’identifie directement en disant que je suis telle personne, de telle société.

(Au fait, ça c’est un conseil par exemple, tu peux le réutiliser toi-même pour ton business, hein 😉 )

J’ai ensuite mis mon logo officiel en photo de profil, comme ça on comprend directement que j’ai un site lorsque je laisse un commentaire par exemple. Il faut mettre toutes les chances de ton côté. Ne passe pas à côté de ces petites choses !

J’ai mis également une photo de couverture, toujours en rapport avec mon activité, comme ça les gens voient brièvement ce que je peux leur proposer. Tout de suite, on sent que ça fait professionnel.

profil facebook rtw

S’en suit tout le blabla des paramètres, que tu devrais, (comme je l’ai fait) remplir avec soin : où tu travailles, lien vers ton site etc. En gros, toutes les informations utiles qui pourraient aider tes « amis », n’hésites pas à les remplir.

Si tu as un numéro de téléphone pro, n’hésites pas non plus à le mettre.

Bref.

Inutile de te scander tous les détails, mais je pense que tu as compris l’essentiel.

Maintenant, regarde avec moi cette image.

page facebook rtw

Le réseau social propose une petite option qui peut paraître inutile à certains, mais moi je la trouve vraiment intéressante.

C’est le fait de pouvoir mettre un 2ème « prénom » entre parenthèse. Dans mon cas, ça m’a été très utile. Pourquoi ?

Parce qu’au début, j’avais simplement mis « Mylène de Rtw ». Et ensuite, je suis retournée dans les options, pour mettre entre parenthèse quelque chose de plus précis : « rédactrice pour la oumma ».

Voilà. Comme ça, on comprend que je m’appelle Mylène, que je suis de l’entreprise RTW, que je suis rédactrice, et que je suis spécialisée à travailler pour les frères et sœurs de la Oumma.

En quelques mots, et une photo de profil, on en apprend déjà beaucoup sur moi. Ensuite, libre aux gens d’accepter ou pas ma demande d’ajout d’ami.

Tiens, justement il faut qu’on en parle de ça !

La demande d’ajout d’amis

Pas besoin de s’appeler Einstein pour comprendre. Si tu n’as pas d’amis sur ton profil, à quoi bon en avoir créé un ? Ça paraît évident.

Donc maintenant, il va falloir mettre les bouchées doubles. Et passer à l’étape supérieure.

C’est pas compliqué à faire, mais c’est long, je ne vais pas te mentir. En fait c’est long, mais en plus, c’est barbant. Néanmoins, il faut parfois savoir faire des petits sacrifices de ce genre si tu veux que ton activité décolle enfin.

Et clairement, Facebook est un excellent outil pour cela.

Afin d’ajouter tes amis, tu vas déjà commencer par identifier quelles sont les personnes qui pourraient être intéressées par tes produits/services/prestations.

C’est toi qui connaît qui sont tes clients, et qui peuvent en devenir.

Dans mon cas, on peut dire que la tâche est assez simplifiée. Puisque la rédaction web peut intéresser globalement tout le monde, mais plus précisément les frères et sœurs ayant une tijara.

Pourquoi ? Parce que s’ils ont une boutique en ligne, et qu’ils désirent y intégrer un blog, eh bien ils pourront potentiellement avoir besoin de mes services de rédaction. Voilà.

Donc pense aux personnes qui pourraient potentiellement être intéressées. Par exemple, si ton commerce propose des accessoires pour se brosser les cheveux, quel serait l’intérêt d’inviter en ami des frères ? Honnêtement, aucun.

Donc essaye de cibler ton audience avant même d’ajouter des amis.

Réussir à avoir plus d’amis en peu de temps

Une fois que tu as ciblé ton audience, tu vas enfin pouvoir commencer à chercher des amis.

Comment ? Ce n’est pas très compliqué.

Tu vas aller faire une recherche avec les mots-clés que tu souhaites, dans la barre de recherche qui se trouve juste ici dans l’image :

retrouver des amis sur facebook

Dans mon cas, si tu te souviens, j’étais intéressée par les personnes ayant une tijara (un commerce).

Je ne me suis pas cassé la tête, j’ai tout simplement tapé « tijara ».

Et là, j’ai pu constater qu’il y avait une bonne liste de personnes qui avaient des comptes tijaras. J’ai donc commencé à envoyer les invitations.

Beaucoup de frères et sœurs accepteront ta demande, crois-moi. Tu pourras même être surpris à quel point ils vont t’accepter !

Et ce qui est encore plus étonnant, c’est que quand tu commences à faire des ajouts d’amis en mode « massif », quelques secondes ou minutes plus tard, tu peux déjà en avoir 10 qui ont accepté ! Ils sont vraiment à l’affût les frérots et les sœurettes.

Je te le dis, le potentiel sur Facebook est énorme, et les musulmans sont super actifs. Ils passent beaucoup de temps dessus.

Bon, ce ne sont pas que les musulmans qui sont comme ça. C’est un fait de société. Tout le monde se connecte des dizaines de fois par jour, c’est tout.

D’ailleurs, il y a une statistique assez impressionnante sur Facebook : je te laisse la découvrir ici en image. Une fois que tu l’auras vu, tu comprendras encore mieux à quel point le réseau social peut être une vraie source de clients et prospects pour toi…

Ceci étant dit, tu vas enfin avoir une petite liste d’amis qui va se créer, et c’est là que ça commence à sentir bon !

Tu te rappelles un peu plus haut quand je te disais que c’était long et barbant. Eh bien là, tu vas vraiment en avoir la preuve. Si tu veux mettre le paquet, et récupérer le plus de monde possible, Facebook offre la possibilité d’ajouter jusqu’à 250 amis par jour. C’est la limite.

Perso, je trouve qu’au bout d’un moment, ça fait mal aux yeux. Et je ne pense pas qu’il y ait un jour où j’en ai ajouté autant. Mais à mon avis, j’ai pu aller jusqu’à 100 ou 150 demandes certains jours. Oui, c’est long je te le répète. Mais ça marche, puisque je l’ai testé sur mon propre business.

Après si tu te sens capable de chercher jusqu’à 250 « amis » par jour, bismillah !

Les suggestions d’amis

Ce que j’aime particulièrement sur ce média social, c’est qu’ils ont un algorithme permettant de te faire des « suggestions d’amis », c’est à dire des personnes qui pourraient t’intéresser à ajouter comme amis. C’est plutôt pas mal comme outil !

Je te conseille fortement de l’utiliser, pour continuer à ajouter des amis à ta liste et à la faire croître. De plus, Facebook va très souvent te proposer des amis qui ont déjà des « amis en commun » avec toi. C’est à dire que l’ami que tu souhaiteras ajouter à ta liste a déjà un ou plusieurs amis qui sont les tiens.

Pour utiliser cet outil , c’est vraiment très simple, regarde :

suggestion amis facebook

Clique simplement sur le bouton entouré en rouge. Et là, la magie s’opère. On te propose des dizaines de suggestions.

Tu verras que certaines personnes n’ont qu’un seul « ami » en commun avec toi. Alors que parfois, d’autres en auront des dizaines, voire des centaines (quand tu auras beaucoup d’amis).

La technique que j’utilise la plupart des temps est la suivante : j’ajoute les personnes qui ont déjà un certains nombre d’amis avec moi.

Pourquoi ? :

  • parce qu’elles sauront que j’ai beaucoup d’amis en commun avec elles

  • elles acceptent plus facilement ma demande

  • nos « amis » sont assez similaires, donc elles peuvent être moins freinées à accepter (car des fois tu vas recevoir des messages te demandant qui tu es…)

  • je ne sais pas, plus le chiffre « d’amis en commun » est gros, plus ça me plaît donc j’ajoute ^^

Tu verras qu’en quelques jours d’existence, ton profil pourra déjà avoir des centaines « d’amis ». Mais j’ai encore une méthode efficace à te montrer…

Utiliser des personnes influentes pour booster ta liste

Pour booster encore plus ta liste, et avoir des « amis de qualité », c’est à dire des personnes qui pourraient vraiment être intéressées par ton business, voici ma technique et je t’avoue, je l’aime bien.

Tu vas ajouter dans tes amis une personne influente de ton secteur d’activité. Dans mon cas, la rédaction web fait partie du secteur web-marketing, c’est à dire le commerce sur internet.

Ce que j’ai fait ? J’ai tout simplement demandé en ami le frère « Saïd Amzil » que tu connais peut-être d’ailleurs. C’est le plus gros web-marketeur musulman francophone, al hamdoulillah.

Ses amis pourront donc m’intéresser puisque ce sont des personnes qui vont sûrement chercher à créer un blog ou un site en ligne. Et ces gens-là auront potentiellement besoin… d’un rédacteur web ! Héhé, pas bête la bête !

Bingo, Saïd a accepté mon invitation.

Et là, je vois qu’il a presque 5000 amis et presque 600 personnes qui « le suivent » (on en reparlera plus bas). Une vraie mine d’or pour moi et mon petit commerce.

Le trésor est devant mes yeux. Maintenant, je n’ai plus qu’à « demander en amis » les personnes que Facebook me suggère sur le profil de Saïd :

ajouter amis facebook depuis personnes influentes

Pour cela, je clique sur le bouton « Plus », puis sur « Connaissez-vous ». (Pour la version mobile, quand tu arrives sur le profil de la personne, clique sur « Amis », et une colonne « Suggestions » t’est directement proposée).

Et là encore, je peux voir que j’ai des amis en commun avec Saïd. J’ajoute donc ceux qui ont beaucoup d’amis similaires aux miens.

Quand j’y pense, je retourne sur le profil de Saïd, et je réitère la même opération. Parfois plusieurs fois par jour. Cela me permet d’avoir encore plus d’amis.

Je fais la même opération d’ajout d’amis avec une autre personne influente sur mon Facebook : une graphiste. Comme pour Saïd, elle a énormément d’amis, et nous avons beaucoup d’amis en commun.

Les images de profil m’aident beaucoup car quand je vois qu’il s’agit d’un logo de site ou de blog, je n’hésite pas longtemps et j’ajoute ! C’est une astuce toute bête mais il faut y penser.

Concrètement, ça donne quoi ton truc ?

Ça donne du concret ^^

Sincèrement, c’est une technique qui marche vraiment puisque je l’ai testé moi-même. En à peine un mois d’existence, j’ai déjà presque 1800 amis…

nombre amis facebook

Oui, oui en à peine un mois, tu as bien lu ! Encore une fois, je te le répète : le potentiel est énorme sur ce réseau social.

Et crois moi, j’aurai pu faire mieux. Tu sais pourquoi ? Tu te rappelles quand je t’ai dit plus haut qu’on pouvait inviter 250 personnes par jour maximum ?

Eh bien si c’est ce que j’avais fait et que tout le monde avait accepté, en 20 jours (soit 5000 amis), l’affaire aurait été bouclée.

Pourquoi je te parle de ce chiffre ?

Parce qu’on ne peut pas avoir plus de 5000 amis sur son profil. Faut pas chercher, c’est Marc qui en a décidé ainsi… En gros, à partir du moment où tu as 5000 amis, il te fait comprendre qu’il faudrait peut-être penser à créer une page quoi.

Mais avoir 5000 amis en 20 jours seulement, c’est vraiment du boulot ! (je vais t’expliquer pourquoi plus tard)

Bref.

Même si tu ne peux avoir « que » 5000 amis sur ton profil (ce qui est déjà conséquent), une petite option a été rajoutée il n’y a pas très longtemps. Les personnes qui souhaiteront t’ajouter comme ami mais qui ne le pourront pas (car tu as atteint le nombre maximum) pourront « te suivre ».

C’est à dire qu’en fait, ils vont s’abonner à ton profil pour pouvoir voir tes activités, sans pour autant être ton ami.

s'abonner à un ami sur facebook

Pas mal, non ? Du coup, ces abonnés là sont quasiment comme tes amis, et ça te permet d’avoir encore plus de contacts pour ton business.

Petite parenthèse d’ailleurs : même tes amis peuvent s’abonner à ton profil, et n’importe qui peut le faire si ton profil est en mode public (ce que je te conseille si tu souhaites te faire connaître au plus grand nombre).

Un tremplin pour mon business

Maintenant, tu aimerais peut-être et enfin comprendre pourquoi Facebook est devenu un tremplin pour mon business. Je te comprends. Et je vais t’expliquer cela très simplement.

Ce n’est pas compliqué.

Au fur et à mesure que j’ai ajouté des amis, certaines personnes ont commencé à venir me parler par MP.

Voilà. C’est tout. C’est clairement à partir de cela que ça a vraiment bougé pour moi.

LES GENS ONT COMMENCES A ME CONTACTER.

Et là, c’était tout bénèf’ pour moi :

  • Certains m’ont demandé ce que je faisais comme activité

  • D’autres m’ont demandé mes tarifs

  • D’autres m’ont demandé des conseils

  • D’autres m’ont proposé des partenariats

  • D’autres ont passé des commandes chez moi

  • D’autres ont demandé à en savoir plus sur ma formation

  • D’autres ont aimé ma page Facebook

  • D’autres ont commenté mes statuts

  • D’autres ont aimé mes statuts

  • etc., etc., etc.

Tu comprends pourquoi je te dis que cela a été un tremplin pour moi maintenant ?

L’échange et l’interaction.

Tout cela, juste par la cause de Facebook al hamdoulillah.

J’ai fait le compte des messages perso que j’ai reçu sur mon profil.

En moins d’un mois, j’ai pu échanger avec plus de 50 personnes !!!

échanges mp facebook rtw

Tu t’imagines ? 50 personnes c’est juste énorme quand tu as un petit business depuis presque un an.

[ Il y a même des moments où je me sentais débordée. Et c’est vrai, il y a des moments où tu ne sauras plus où donner de la tête. Ton cerveau recevra tellement d’informations que tu seras perdu.]

Comprends donc que plus tu auras d’amis dans ta liste, et plus tu auras du travail potentiel. Et quand on a un business, c’est évidemment cela que l’on cherche.

Mais pas que.

Il faut aussi savoir parler aux gens, de la bonne manière, poliment, et créer une relation humaine avec eux. Il faut absolument rester patient avec eux, répondre à leurs interrogations.

Car oui, tu veux gagner de l’argent, mais cela ne doit pas te rendre imbu de ta personne, au point de snober tout le monde et de mal parler. Non. Au contraire.

Pour développer une relation de confiance avec tes clients et prospects, soit calme, gentil et respectueux. C’est ton image qui en dépend.

Derniers conseils pour une meilleure réussite

Pour finir, j’aimerai te donner quelques conseils :

  • Plus haut dans l’article, je t’ai dit que tu étais libre d’ajouter jusqu’à 250 amis par jour si tu veux. Mais je te le déconseille. Car c’est vraiment un gros boulot qui t’attend.

    Si trop de gens te contactent à la fois, tu risques d’être réellement submergé. Mieux vaut en ajouter 100 par jour, afin d’être plus à l’écoute des personnes qui te contacteront. Par contre, si ton business compte plusieurs personnes (ton mari/ta femme et toi par ex), là vous pouvez vous aider plus facilement.

  • Ne pas négliger les gens. Ils en ont horreur. Toi-même, quand tu poses une question, tu aimes recevoir une réponse. C’est du travail. Mais c’est essentiel.

  • Si une personne te parle d’une mauvaise manière, ne t’emballes pas. Tu peux « parler fort » sans t’énerver, et en restant diplomate. Si tu sens que c’est vraiment nécessaire, ne répond plus à la personne ou supprime-la.

  • Pour toi ma sœur. Si des frères « un peu trop ouverts » à ton goût viennent te parler, recadre-les directement. Oblige-les à te vouvoyer pour mettre une barrière claire et un frein entre vous. Parlez uniquement travail, et s’ils te sortent des « lol » , des « mdr » ou des smileys… laisses-les tout seuls dans leurs délires. En gros, n’y fait pas attention. Continue à travailler avec eux, dans le respect mutuel et mets les choses au clair si nécessaire. Si tu vois que ça déborde trop, mieux vaut arrêter tout de suite. Allah t’accordera une issue plus favorable.

Enfin, n’oublie pas d’inviter tous tes amis à aimer ta page professionnelle sur Facebook. Malheureusement, la plupart vont ignorer ta demande, alors qu’eux, ils aimeraient que tu aimes la leur. Vive la fraternité !

Mais quoi qu’il en soit, cela te permettra tout de même d’avoir plus de mentions « j’aime » sur ta page.

mentions jaime page facebook rtw

En 28 jours, 159 personnes ont aimé ma page, soit une hausse de 382% ! C’est un chiffre qui est juste monstrueux, même si peu de gens ont accepté mon invitation à aimer ma page.

Rappelle-toi, avant de créer un profil sur Facebook, je n’avais que 130 « j’aime » à peu près.

Je suis passée de 130 à 301 « j’aime » en moins d’un mois. J’ai donc réussi à avoir plus du double de personnes que je n’avais eu en quasiment 9 mois…

Allez, ne désespères plus, tu as maintenant une VRAIE solution pour remonter la pente avec ton business !

FacebookTwitterShare to Stumble UponMore...